La vitrine de la société Algam
>

David GILMOUR

David GILMOUR

CV

NomDavid GILMOUR
Anniversaire6 mars
NationalitéBritannique
VilleCambridge
Groupe / Nom de scènePink Floyd
GenreRock progressif
InstrumentsGuitares, chant, saxophone
Sitewww.davidgilmour.com
PartenariatsDunlop, EMG, GHS, Herco, Marshall, Mesa Boogie, MXR, Seymour Duncan, Takamine, Vox

Parcours

David Gilmour rejoint le groupe Pink Floyd à la demande de Nick Mason, le batteur, en janvier 1968, afin d'épauler sur scène le chanteur guitariste Syd Barrett, un ami d'enfance avec qui il a commencé à jouer de la guitare, et dont le comportement devient de plus en plus erratique. En avril 1968, David Gilmour finit par remplacer définitivement Syd Barrett qui, victime de troubles mentaux, est devenu incapable de jouer et de suivre le groupe.

Il deviendra l'un des facteurs majeurs du succès de Pink Floyd à la fin des années 1960 et dans les années 1970 par sa qualité de jeu à la guitare, et par son chant.

Jusqu'à l'album The Wall (1979), Gilmour alterne essentiellement les compositions et les parties de chant du groupe avec le bassiste Roger Waters.

Les rapports entre Gilmour et Waters se détériorent ensuite de plus en plus, jusqu'à l'album The Final Cut, présenté au dos de la pochette comme un « album de Roger Waters interprété par Pink Floyd ».

Gilmour, souhaitant s'évader avec quelques artistes célèbres - comme il le décrira plus tard -, sort son second album solo en 1984 About Face.

En 1985, Gilmour fait réintégrer Rick Wright en tant que musicien pour la tournée du nouvel album sorti, A Momentary Lapse of Reason, considéré pratiquement comme un autre album solo de Gilmour aidé par d'autres artistes, les autres membres n'y ayant pas participé grandement. Lors de la parution de l'album, Gilmour affirmera dans une interview française qu'il souhaitait composer de la musique « moderne », et ne pas faire de tournées « nostalgiques »

En 1994, paraît l'album The Division Bell, un album considéré comme « l'anti-Wall », car traitant de la communication. Cette fois-ci, tous les membres du groupe y ont participé, Wright composera cinq chansons avec Gilmour, dont Wearing the Inside Out où il chante en solo. La même année, Gilmour entame les tournées P*U*L*S*E avec ses amis, et Guy Pratt à la basse pour remplacer Waters.

L'inimitié entre Roger Waters et David Gilmour reste forte et célèbre jusqu'à ce que, à la demande de Bob Geldof, ils acceptent une reformation de Pink Floyd pour le concert londonien du Live 8 en 2005. Ce concert est l'occasion de voir et d'entendre le groupe jouer pendant près d'une demi-heure. Cette performance a ainsi fait progresser les ventes de l'album Echoes: The Best of Pink Floyd de 1343 %. Gilmour a fait don de sa part des revenus de ce disque à des œuvres de charité.

Toujours en 2002, à la suite d’un concert programmé par Robert Wyatt lors du Meltdown Festival, David Gilmour et des invités jouent trois concerts semi-acoustiques au Royal Festival Hall de Londres.

Le 20 février 2006, Gilmour a encore parlé du futur des Pink Floyd quand il a été interviewé par Billboard.com : « Qui sait ? Mais je n'ai aucun projet pour faire cela. Mes projets sont de faire mes propres concerts et d'enregistrer mes solos ».

En mars 2006, On an Island, le nouvel opus solo de David voit le jour. Les deux fidèles compères Rick Wright (Pink Floyd) et Robert Wyatt (ex-Soft Machine) participent à l'album. L'album est en tête des charts dans de nombreux pays (à l'exception de la France), confirmant ainsi sa popularité. Une tournée internationale suit et un double DVD live intitulé Remember that Night - Live at the Royal Albert Hall est commercialisé depuis le 17 septembre 2007. Un deuxième concert de cette tournée a été publié sous forme audio et DVD en septembre 2008 : Live in Gdańsk.

Le samedi 10 juillet 2010, David Gilmour et Roger Waters se sont produits sur scène dans le cadre de l'œuvre de charité Hoping. En compagnie de Guy Pratt (basse et guitare acoustique), Harry Waters (claviers), Andy Newmark (batterie), Chester Kamen (Guitare) et Jonjo Grisdale (claviers) les deux ex-membres de Pink Floyd ont interprété quatre titres : To Know Him Is To Love Him (écrit par Phil Spector), Wish You Were Here, Comfortably Numb et Another Brick In The Wall (Part 2).

Le 12 mai 2011, David Gilmour et Roger Waters jouent sur scène à l'O2 Arena de Londres lors de la tournée mondiale The Wall de Roger Waters. Notamment Comfortably Numb, l'un des trois morceaux qu'ils composèrent et signèrent ensemble dans l'album The Wall, les deux autres étant Young Lust et Run Like Hell.