La vitrine de la société Algam
>

DJ NETIK

 DJ NETIK

CV

NomDJ NETIK
NationalitéFrançaise
VilleRennes
Sitehttp://www.myspace.com/djnetik
PartenariatsNumark

Parcours

Londres, 11 septembre 2006. Netik entre dans la légende avec un 6 minutes concocté avec le Jad, déluge de beats syncopés, dévastateur et groove à la fois. Premier DJ français a décroché le titre de champion du monde DMC en catégorie individuelle - la plus prestigieuse -, il rejoint des artistes mythiques comme Q-Bert ou Craze.

Passionné par la musique depuis l’enfance, et notamment par le hip-hop, Olivier devient DJ Netik en 1995 à l’âge de 13 ans : à peine se penche-t-il sur les platines qu’il se révèle un turntablist surdoué. Très vite, il enchaîne les concerts dans les bars de la région rennaise. Il ne quitte plus les platines et entreprend d’en explorer toutes les possibilités, en développant une technique qui n’appartient qu’à lui. En 1999, aux Transmusicales, sa prestation retient l’attention de Arling & Cameron, qui l’invitent en Hollande à apposer ses scratchs sur l’album "We are A&C". A la suite de cette première expérience musicale collective, il rallie la formation jazz-rock Electric Barbarians.

La scène lui donne le goût de la compétition : il emporte tout sur son passage en 2001 et 2002. L’année suivante, Netik fait une rencontre déterminante puisque grâce à Pat’Panik, il saisit l’occasion d’élargir son spectre musical aux sonorités breakbeat et drum’n’bass. Pour Netik, la technique est au service de la musique, non l’inverse. Sur le dancefloor, son set, électrise les corps. Son credo "Que ça pête, seul ou accompagné" (dj set Hip-hop / Turntablism / Electro ). S’il quitte la scène, c‘est pour se replier dans son studio où il investit son énergie dans ses propres productions. Sa détermination reste sans failles et son ascension pleine de promesses… Around the world: Il accède aux titres de double champion du monde DMC catégorie "Battle for supremacy" en 2001 et 2002 et de champion d’Europe All Star Beat Down et ITF catégorie "scratch" en 2002.