La vitrine de la société Algam
>

Jean-Jacques BURNEL

Jean-Jacques BURNEL

CV

NomJean-Jacques BURNEL
Anniversaire21 Février
NationalitéBritannique
VilleLondres
Groupe / Nom de scèneThe Stranglers
GenreRock
InstrumentsBasse

Parcours

Jean-Jacques Burnel est né le 21 février 1952 à Londres, dans le quartier de Notting Hill. Il est le bassiste du groupe The Stranglers.

Son jeu de basse s'est fait remarquer dans les premiers albums du groupe par sa forte présence sonore (Peaches, In the Shadows). Il faut savoir qu'hier comme aujourd'hui, Jean-Jacques Burnel chante plusieurs titres du groupe (London Lady, Dagenham Dave...). Dans les premiers albums, il arbore une voix très grave et puissante, laissant place par la suite à une voix plus douce et sensuelle comme sur les chansons N’emmène pas Harry en 1979 (sur l'album The Raven) et European Female en 1981 (sur l'album Feline). Il a également mené d'autres projets, dont les Purple Helmets ainsi qu'une carrière solo (avec un hit en 1988, Le Whiskey, sur l'album Un Jour parfait) et une importante activité de producteur grâce à son ami Alexis Quinlin (manager de Taxi Girl et Polyphonic Size). Jean-Jacques Burnel a également accompagné Jacques Dutronc sur l'album C.Q.F.D...utronc. Récemment, Jean-Jacques Burnel a signé la musique de l'animé japonais Gankutsuou, un « punk opera » de science-fiction produit par Gonzo Digimation et inspiré du roman Le Comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas père.

Né de parents restaurateurs (son père est anglais, sa mère française), Jean-Jacques Burnel possédait la double nationalité franco-britannique jusqu'à sa fuite du service militaire.