La vitrine de la société Algam
>

Jim ADKINS

Jim ADKINS

CV

NomJim ADKINS
NationalitéAméricaine
Groupe / Nom de scèneJimmy Eat World
InstrumentsChant, guitare
Sitehttp://www.jimmyeatworld.com
PartenariatsVox

Parcours

Jim Adkins est le leader, chanteur et guitariste du groupe Jimmy Eat World.

Jim admet que son inspiration provient d’une myriade d’influences variées, de Twisted Sister et Quiet Riot à The Mars Volta et U2. Mais il garde la tête sur les épaules. « On regarde chez les autres groupes plus leur façon de faire que ce qu’ils cherchent réellement à faire en terme de musique. On essaye de ne pas trop se prendre la tête. ».
Peu importe leur formule miracle pour obtenir le succès, ça a l’air de marcher.

Jimmy Eat World s’est formé en 1994 à Mesa en Arizona. Le groupe s’est d’abord tourné vers le pop rock, tout en faisant des petits concerts à travers l’Arizona. Il a rapidement trouvé un son plus moderne/alternatif qui lui a permis de signer chez Capitol Records.
Les quelques années suivantes, plusieurs hits, des bandes son pour des films et des changements de label rendirent le groupe plus célèbre. Le single « The Middle » tiré du troisième album du groupe sortit au cours de l’été 2001. Cette chanson fit exploser les ventes d’albums du groupe, les propulsa sur MTV et en tournée avec Weezer ou encore Tenacious D. Le groupe formé de Jim Adkins (chant/guitare), Zach Lind (batterie), Ton Linton (Guitare) et Rick Burch (basse) venait de se faire une place sur la scène pop rock.


Tu es le chanteur du groupe Jimmy Eat World, mais tu es aussi guitariste. Tu joues de la guitare depuis toujours ?
J’ai du commencer à jouer de la guitare quand j’étais au primaire, je devais avoir 7 ou 8 ans.

Comment as-tu commencé ?
Mon père jouait de la guitare et il m’a montré quelques trucs. Ca et le début de l’ère heavy metal sur MTV. Les trucs mis en scène comme Twisted Sister. Ca avait l’air vraiment génial du point de vue d’un gosse de 8 ans.

Donc Twisted Sister fait partie des racines de Jimmy Eat World ?
Oui, et peut être Quiet Riot et Ratt aussi. Et bien d’autre groupes de hair metal.

Quel genre de musique est-ce que tu écoutes aujourd’hui ?
En ce moment j’écoute pas mal de hip-hop.

Est-ce que tu joues d’autres instruments ?
Je joue un peu de clavier. Je joue un peu de batterie. Si il y a un instrument qui traîne, en général je l’essaye et je m’amuse avec. Mais mon truc c’est vraiment la guitare.

Quand as-tu découvert VOX ?
La première fois que j’ai essayé des amplis VOX, c’était probablement quand on a fait notre premier album. Il y avait des VOX Super Beatles dans le studio. On les a énormément utilisés sur notre premier album, et après ça je me suis mis en quête d’un AC30.

Donc tu as eu d’autres AC30 avant d’avoir la Version Custom Classics?
Oui, pendant un moment j’ai utilisé les premières rééditions de 1997 ou 1998. J’en ai mis un en face d’un AC30 vintage et même si il y avait quelques différences, la fiabilité et le son étaient vraiment bons.

Et maintenant tu utilises un nouvel AC30 Custom Classic ?
Oui. La première chose que j’ai fait, c’est mettre le Custom Classic en face de ma réédition. Sur le Custom Classic, tu peux combiner les canaux Normal et Top Boost. Ca te permet d’ajouter un niveau, ou du corps à ton son, et c’est autre chose que simplement des basses. Cet ampli offre beaucoup d’ampleur. Il n’y a pas juste un bouton on/off.

Comment est-ce que tu configures ton AC30 ?
Je me sers principalement du canal Top Boost et un peu du canal Normal. Le son est bien saturé. J’aime bien pouvoir entendre chaque note d’un accord de façon détachée. Je peux contrôler la distorsion et le sustain simplement en adaptant mon jeu plutôt qu’en utilisant une pédale pour booster mon son.
 

Crédit photo : John Samora