La vitrine de la société Algam
>

Nicolas MULLER

Nicolas MULLER

CV

NomNicolas MULLER
NationalitéFrançaise
Groupe / Nom de scèneSpheric Universe Experience
GenreTrash, Metal
PartenariatsZildjian

Parcours

La Boite Noire: Spheric Universe Experience est un groupe qui monte, qui monte. Parles nous un peu de votre démarche et de vos projets.

Nicolas Muller: On essaye de proposer la musique la plus intéressante possible sans trahir nos convictions. C'est pas très original, mais c'est ça. Le fait de faire du prog autorise l'expérimentation. L'univer musical du groupe n'est pas confiné dans le progressif pur et dur, on s'en rend compte de plus en plus. On incorpore le maximum de choses qui nous plaisent et on mélange tout pour créer de la musique moderne. C'est déjà pas mal, on donnera dans l'intemporel si on a un jour assez de talent! En attendant, les riffs peuvent aller du death metal au funk, mais je dirai que ce qui lie la sauce au delà de la complicité des musiciens, c'est le fait d'avoir opté pour un chant clair et intelligible, qui aide à construire l'unité de notre musique parfois très compliquée je veux bien l'admettre. Nous avons composé l'intégralité ou presque du second album, et nous allons bientôt commencer les pré-productions avant de nous enfermer en studio pour je l'espère écrabouiller notre premier album.

BN : Quelles sont tes influences ? Quels groupes et quels batteurs t'ont marqués ?

NM : Tous ceux qui jouent bien et que j'ai eu la chance d'entendre ou surtout de voir! Il y en a tellement. Evidemment j'aime la musique que je fais quel que soit le groupe dans lequel je joue, donc forcément Portnoy et Dream Theater c'est monstrueux. J'ai un très lourd passif dans le metal extrême avec mon implication dans Artefact, ce qui fait que les Gene Hoglan, Trym, Pete Sandoval, Nick Barker, George Kollias et consorts pratiquent des styles assez proches du mien quand je suis en configuration extrême : des blasts le plus vite et le plus fort possible, tapis de double grosse caisse, et toute l'artillerie. Jouer vite et fort n'empêche pas de jouer des choses intéressantes, les batteurs cités plus haut en sont des preuves vivantes. Pour ce qui est de la personalité de jeu et l'originalité, les monstres techniques actuels que sont Marco Minneman, Thomas Lang ou Virgil Donati sont d'excellents vecteurs pédagogiques, qui transmettent volontiers leur savoir et qui repoussent les limites de l'instrument. Je trouve ça bien que de pareils dingues soient apparus, ça pousse ceux qui désirent aller plus loin à le faire. Et c'est possible, on progresse toujours, il suffit de vouloir le faire et de s'armer de patience...et de travailler comme il faut.

BN : Comment fais-tu pour choisir tes cymbales ?

NM : Vaste question !!! Au delà de coups de coeurs évidents (qu'est ce que je ferais avec trois Oriental, sinon ?), j'ai mis beaucoup de temps à comprendre ce que je recherchais dans le son de mes cymbales. C'est une chose que l'on n'apprend jamais, il faut le découvrir seul, je pense. Le fait d'avoir toujours eu une préférence pour Zildjian m'est d'abord venu petit, de ma passion pour Lars Ulrich, sans chercher plus loin. Mais au fil du temps j'ai découvert les séries, les innovations techniques, et j'ai pu trouver ce que je cherchais parmi le catalogue interminable de la marque. Des Crashes puissantes avec un pitch élevé mais tendres sous la baguette malgré de gros diamètres(faut le faire, ça!!!), une ride plus proche d'une enclume que d'une ride, mais d'une enclume qui sonne bien pour pouvoir jouer des patterns rapides et compliqués sans noyer les notes dans un halo et sans perdre de puissance, des splashes cristallines (les splashes Oriental , ça relève du fantasme assouvi), et surtout des chinas. Grand fan des China, je suis un inconditionnel des Oriental que j'ai découvertes chez Simon Phillips ou Gregg Bissonette, dans le ZILDJIAN DAY in N.Y. Harmonieuses, pures, souples, un vrai BEAU son de china, contrôlé mais pas timide, puissant mais pas bourrin, clair mais pas aseptisé. Pour casser des têtes, une Z de 18 c'est formidable, mais pour le reste (et même pour ça, d'ailleurs, ça fonctionne croyez moi), la gamme Oriental c'est la quintessence de la china recherchée et raffinée. Polyvalence !!!! C'est le maître mot. Je joue dans trop de styles (Thrash, Prog, Black Metal, Country) pour utiliser des cymbales limitées, La gamme Zildjian offre un éventail sans égal. Il faut tout essayer, chercher longtemps, mais ça vaut vraiment le coup.

BN : C'est quoi tes meilleurs souvenirs de batteurs ?

NM : Le jour où j'ai trouvé mon son de caisse claire, j'étais très heureux !!! ça paraît débile, mais c'est vrai, c'est dur, de régler une caisse claire, j'ai mis bien sept ans avant d'avoir un son correct !! Et le coup de téléphone du rédacteur en chef de Metallian, un magazine, qui m'annonçait "Artefact jouera à Wacken cette année". J'ai failli avoir un malaise, c'était l'an dernier. Et bien sûr, ouvrir pour Scorpions, même avec l'accueil mitigé que nous avons eu avec S.U.E, jouer devant 10 000 personnes, quand tu as 22 ans et que tu rêves de grandes scènes depuis l'école primaire, la première fois, tu as des chaleurs.

BN : Aurais-tu un conseil à donner aux personnes qui débutent dans la batterie ou qui se lancent dans leurs premiers groupes ?

NM : OUI, un conseil honnête. Trouvez votre identité musicale avant de chercher à vendre des disques, mais n'oubliez pas que décevoir 10 personnes pour plaire à un seul, c'est du suicide commercial. Si on aime la musique que l'on fait et qu'on a envie de la partager, essayer de plaire est une démarche intègre. Mais ne trahissez jamais vos convictions, la musique ce n'est pas de la prostitution, c'est certe un business, mais il faut se faire plaisir et montrer aux gens qu'on s'éclate si on veut qu'ils s'éclatent aussi, et pas besoin d'être un monstre de technique, juste y croire et donner tout ce qu'on a. Et si on y arrive pas tout de suite c'est pas grave, les échecs rendent meilleur (la 1ère fois en studio fait en général très mal aux dents !!!), et mieux on joue, mieux on joue. Et c'est bien !

Oriental china trash 18
A custom hi-hat 14
A custom projection crash 17
Oriental splash 9
A custom splash 8
Oriental china trash 14
Acustom projection crash 19
Oriental china trash 22
Z custom mega bell ride 21
Z custom ride 22
Z custom china 18