Bientôt, la Boîte Noire passe à la couleur



Le Mag

Interview d'Abe Cunningham, batteur de Deftonescommenter news la boite noire du musicien

Considéré comme l'un des groupes précurseurs du style nu-metal, Deftones reste, après près de 30 ans d'existence, toujours aussi difficile à étiqueter. Naviguant facilement entre agressivité et poésie, hurlements surhumains et mélodies éthérées, leur style si particulier a fait leur succès et est aujourd'hui gage de leur longévité. Entretien avec Abe Cunningham, batteur du groupe. 

Souvent désigné comme l'un des meilleurs batteurs dans son style, Abe Cunningham a commencé la batterie très jeune (7 ou 9 ans), influencé par son père lui-même batteur dans un groupe. Sa passion pour la musique insufflée par ses proches l'a poussé à jouer pour différents groupes dès son adolescence, et notamment avec une bande d'amis de Sacramento qui deviendra plus tard le groupe Deftones. Abe est connu pour ses rythmes frénétiques et percutants sur des chansons comme « Knife Party » et son utilisation astucieuse du tempo (« Mein » par exemple). Sa particularité : une utilisation très discrète (par choix) de la double-pédale, pourtant tellement présente dans l'univers metal.

« On a commencé le groupe en 1988, j'avais 15 ans » 

On a commencé le groupe en 1988, j'avais 15 ans. Ca a été un succès quand on a fait ce premier concert pendant une soirée barbecue. Et le suivant (concert), on a payé pour jouer. On a en fait acheté nos propres tickets dans ce club à Sacramento qui s'appelait le Cattle Club. C'est de cet endroit que tout est parti : Nirvana, les Smashing Pumpkins, tout ça... Même Primus qui vient de la région de San Francisco, tout le monde a joué ici ! Le but était alors de jouer dans une ville, puis dans une autre ville, ainsi de suite...

« Mon père jouait de la batterie aussi, je ne connaissais aucune autre marque à part Zildjian »

J'ai grandi dans une famille de musiciens. Mon père jouait de la basse et de la batterie. J'ai rapidement compris pourquoi les gens faisaient de la musique ensemble. [...] Mon père jouait de la batterie aussi, je ne connaissais aucune autre marque à part Zildjian, et c'est toujours le cas ! 

«  J'ai un beau mélange des meilleures cymbales que Zildjian propose »

J'ai toujours joué sur la série A. [...] Maintenant j'ai un beau mélange des meilleures cymbales que Zildjian propose : un charley A Mastersound de 15", une splash K de 8", une Heavy Crash A de 19", une Crash Ride K de 21", une splash A de 10", une Ping Ride A Custom de 22", une autre Crash Ride A de 21", une FX Zil-Bel de 9,5" et une chinoise Large K de 19". [...] Là, j'ai un bon mélange, bien épicé !

 

Pour en savoir plus sur Abe Cunningham, vous pouvez également consulter sa page artiste sur le site Zildjian (en anglais). Pour en savoir plus sur ses cymbales, découvrez les séries mythiques produites par la marque n°1 au monde. 

 

Tags : batterie, interview, metal, artiste zildjian

Retour à la liste

Commentaires