La vitrine de la société Algam



Le Mag

Interview de Boris Le Gal de Betraying The Martyrscommenter news la boite noire du musicien

De passage en France (bien qu'il réside actuellement à Londres), Boris Le Gal, batteur du groupe français Betraying The Martyrs, nous a fait le plaisir de s'arrêter dans la région pour une petite interview. Au programme : son parcours, sa rencontre avec Betraying The Martyrs, son avis sur les cymbales Zildjian ainsi qu'un teasing des actus du groupe. 

Boris Le Gal, batteur du groupe de deathcore français Betraying The Martyrs, est un phénomène en la matière. Ayant débuté la batterie à son adolescence, c'est son passage par la célèbre école Drumtech à Londres qui va faire décoller sa carrière. En effet, il va côtoyer à Londres de grands noms et jouer en concert et/ou en studio pour des groupes renommés comme NeonFly, Chimp Spanner, Periphery, etc... En 2013, Boris rencontre Betraying The Martyrs, commence par des tournées pour finalement intégrer officiellement le groupe en novembre 2015.

Son style unique est un mélange de technique, de subtilité et de puissance brute. Autant à l'aise sur les phrases metal bien denses que sur les grooves posés et élaborés, son intelligence du jeu lui permet de s'adapter à chaque univers pour servir la chanson dans son ensemble. La cohérence avant tout ! 

A l'occasion de la sortie du dernier album du groupe intitulé "The Resilient", Betraying The Martyrs sera présent au Hellfest 2017, le 16 juin à 12h15 sur la Mainstage ! S'en suivra une tournée de 2 mois aux USA. Ne vous inquiétez pas, le public français et européen ne sera pas oublié, mais il faudra attendre plus d'informations dans les mois à venir.

 

« Zildjian, c'est depuis que je suis petit ! »

Comme l'explique Boris, Zildjian est une marque iconique qui le fait rêver depuis sa plus tendre enfance. Utilisateur de la série A Custom, il joue notamment sur les Projection Crashes. Ces cymbales ont, selon Boris, l'avantage de passer à travers le mix pour faire ressortir tout son potentiel : 

Zildjian était pour moi, de toute façon, ma marque de cymbales préférée au niveau du son, de l'image... Enfin c'est un tout ! Zildjian, c'est depuis que je suis petit ! (rires) C'est Zildjian. [...] Donc, je joue sur les Projection Crashes 17" et 18" et je sais que celles là elles passent vraiment à travers le mix quand je suis en live avec Betraying The Martyrs.

 

« La projection des S est vraiment impressionnante »

En amont de l'interview, Boris a pu tester différentes configurations de cymbales sur les séries A, K et S de Zildjian. Même s'il reste fan de la série A, Boris ne tarit pas d'éloges sur les modèles K et S. L'important est, toujours selon lui, d'avoir un mix cohérent avec le reste du groupe :

La projection des S (cymbales) est vraiment impressionnante ! Je viens d'essayer, j'ai du changer mon mix de In-Ear tellement c'était puissant. [...] Les K (cymbales) sont un peu plus raffinées, mais en même temps elles ont un peu plus de personnalité. Le son est un peu plus homogène.

 

Tags : zildjian, batterie, interview, cymbale, artiste

Retour à la liste

Commentaires