La vitrine de la société Algam



Le Mag

Les saxophones Jupiter 1100 avec Sylvain Beufcommenter news la boite noire du musicien

Sylvain Beuf, saxophoniste et compositeur de jazz, vous propose de découvrir en vidéo ses instruments Jupiter aux couleurs sonores et aux caractères singuliers.

Découvrez dans ce premier épisode la série 1100 Jupiter de saxophones ténor, alto et soprano.

Les saxophones ténor JTS1100SGQ et alto JAS1100SGQ répondent aux exigences du musicien amateur comme du professionnel. Ces saxophones présentent une facture robuste et de nombreux atouts mécaniques brevetés comme les clés de paume réglables qui augmentent considérablement le confort de jeu. La belle gravure sur le pavillon souligne la finesse de la facture de l’instrument.

"Le saxophone ténor 1100 recèle une personnalité qui lui est propre, tant au niveau du son que de la projection. Autre qualité, cet instrument conjugue une très belle sonorité à une vraie facilité d'accès" - Sylvain Beuf

"Le saxophone alto 1100 est un instrument extrêmement agréable à jouer, et surtout riche question timbre" - Sylvain Beuf

Le saxophone soprano JSS1100SGQ se distingue par une sonorité vaste, ouverte et riche. Son intonation, sa facture irréprochable et son crochet de pouce réglable font de ce petit saxophone un grand instrument.

"Le saxophone soprano 1100 est parfaitement équilibré au niveau de la main. On a un instrument qui, question acoustique, recèle des qualités de douceur, de justesse et un son très homogène" - Sylvain Beuf

Sylvain Beuf, un saxophoniste d'exception dans la famille Jupiter

Né en avril 1964 à Paris, Sylvain Beuf découvre le saxophone à l'âge de 10 ans. Il commence à improviser en écoutant des disques de jazz. Ses professeurs du conservatoire d’Orsay lui font découvrir les univers du classique et du jazz, et notamment Charlie Parker. Il décide alors à 15 ans d’intégrer le CIM, célèbre école de jazz, afin de parfaire sa technique.

Au fil de nombreuses rencontres, il joue alors avec les plus grands musiciens du jazz français : René Urtreger, Martial Solal et Gérard Badini au sein de son big band.

Passionné par la composition musicale, il débute sa carrière de leader en 1992 avec un premier quartette en compagnie de Bojan Z, Christophe Wallemme et Stéphane Huchard. Leur premier album "Impro Primo" obtient en 1993 le prix Django Reinhardt et le Django d’or du 1er album.

En 1999, sa rencontre avec le batteur Franck Agulhon et le bassiste Diego Imbert le propulse dans la formule du trio, terrain de jeu d’un de ses saxophoniste favoris : Sonny Rollins. Nouveau succès discographique avec l’album "Trio" qui lui permettra de décrocher en 2000 le Choc de l’année de la revue Jazzman ainsi que les célèbres Victoires de la musique dans la catégorie Nouveau talent jazz.

Il enchaîne alors les projets discographiques au fil de ses envies créatrices qui témoignent de sa capacité d’adaptation et de ses multiples influences.

Pédagogue depuis 25 ans, il coordonne le département Jazz du CRR de Versailles et intervient régulièrement au CMDI, l'école créée par Didier Lockwood.

Tags : saxophone

Retour à la liste

Commentaires