La vitrine de la société Algam



Le Mag

Simon Hanhart aux Air Studioscommenter news la boite noire du musicien

Simon Hanhart construit une maison pour les interfaces Focusrite chez AIR Studios

Le producteur, mixeur et ingénieur Simon Hanhart a récemment fait l’acquisition d'une interface Focusrite Red 8Pre et de deux interfaces audio RedNet MP8R pour les célèbres AIR STudios de Hampstead, à Londres. L’idée était de tirer pleinement parti de l’audio sur IP et de bénéficier également de 16 canaux d’entrée complémentaires.

Hanhart a enregistré dans le Studio 1, qui abrite les modules de consoles d’enregistrement originaux conçus par Rupert Neve. Hanhart a travaillé avec un nombre impressionnant d’artistes dont Asia, Marillion, McFly, David Bowie, SikTh, l’Orchestre symphonique de Londres, Yngwie Malmsteen, Cerys Matthews et Adrian Smith d’Iron Maiden. Pour cette occasion, le morceau « Made Of Paper », avec le chanteur John Mitchell, qui est aussi musicien, auteur-compositeur et producteur de disques a servi de session test pour s’immerger dans l’univers Focusrite. « Made Of Paper » a été écrit par Tim Harbour. Le chef d’orchestre Richard Cottle a arrangé le titre avec la section de cordes The London String Group et le pianiste Dominic Ferris.

« Dans une situation comme celle-ci, vous travaillez avec des instruments naturels qui ont besoin de résonner comme si vous étiez à 3 mètres de la source », a déclaré Hanhart. « Vous devez capturer cela, donc vous ne voulez pas avoir quoi que ce soit qui interfère avec le trajet du signal. » Pendant la journée, Hanhart a vraiment apprécié la qualité sonore de la Red 8Pre. « Ça marche. Ca sonne bien. Vous n’y faites même pas attention parce qu’elle retranscrit juste ce qui se passe depuis la pièce
directement dans l’ordinateur
», dit-il.

La Red 8Pre a été rackée dans la salle des machines, connectée à un Mac hébergeant un système Pro Tools | HDX via DigiLink. Les interfaces RedNet MP8R, commandées par logiciel dans la régie, ont été déportées dans la salle de prise de son. Tous les micros pour la section de cordes (12 pièces), le piano et la voix passent par les préamplis micro Focusrite, Hanhart, lui, effectue le monitoring via la console Neve vintage de la régie.

« Avoir du Dante dans la configuration d’enregistrement a été particulièrement utile », estime Hanhart. «Il est tout à fait logique et en même temps appréciable de pouvoir mettre en réseau un certain nombre d’unités différentes, en particulier dans une installation multi-pièces comme les AIR Studios », dit-il. « Vous voulez vous assurer d’avoir une excellente configuration accessible à partir de n’importe quelle salle de production ou studio, c’est vraiment l’avenir. »

Hanhart possède une Red 8Pre, donc tout était compatible lors du mixage du titre à la maison. « Je suis toujours sensible à l’idée d’avoir une petite configuration mobile, et bien sûr je pourrai prendre la Red 8Pre avec moi en Thunderbolt. Avoir le choix dans la connectivité est absolument fantastique, c’est génial ! ».
 

Tags : interview, interface audio

Retour à la liste

Commentaires